438 territoire camargue

135 km – 5 communes

Là où le Rhône finit sa course, la Camargue naît. Ce territoire naturel, coincé entre la Méditerranée et des étangs et marais, est unique en France. Enclavé dans les bras du delta du Rhône, il est son petit bébé. Lorsque le fleuve divague, la Camargue l’accompagne, pour le meilleur et pour le pire. Même chose avec la Méditerranée.

Là aussi, pour le meilleur et pour le pire. Fascinante, enchanteresse, toujours mouvante… Au moment où l’on croit la connaître, elle change, elle se renouvelle, toujours étonnante. La Camargue grandit et va même jusqu’à déborder sur la Crau et le golfe de Fos. Cette vaste zone humide composée d’étendues d’eau salées, de terres limoneuses et sableuses, est un véritable sanctuaire naturel pour la faune et la flore.

C’est une contrée de migrations pour les oiseaux qui trouvent là de parfaites résidences secondaires. C’est une terre d’élevage de taureaux et de chevaux. Tous en ont fait leur domaine de prédilection. C’est enfin un berceau de traditions propres qui n’ont pas d’égales dans le monde. Ici, toutes les ressources ont été explorées, comprises, intégrées par des hommes reconnaissants et conscients
de la richesse de leur monde. Le territoire vit en symbiose, en équilibre avec ses locataires. Chacun respire au même rythme et s’adapte à ce qui vient. Ici également, le touriste respectueux a sa place, chanceux qu’il est de pouvoir infiltrer ces espaces remarquables et d’en vivre la magie, en solitaire ou guidé par les autochtones. Même si la Camargue appartient au littoral des Bouches-du-Rhône, elle se présente comme un monde à part. Elle est aussi belle, mais son univers n’a rien de commun avec le reste du territoire.

Tout est singulier, ici.

expo 438, 438 km de littoral d'OUEST en EST